Actualités - ConseilsConseil

Les plantations

Les plantations en bac ou en pot

 

Aujourd’hui les poteries et les jardinières font partie intégrante de nos jardins. Que ce soit pour décorer un balcon ou un bord de fenêtre, pour agrémenter une  terrasse, un bord de piscine, une porte d’entrée ou pour jardiner à hauteur, leurs  utilisations sont multiples.

Elles permettent de cultiver des plantes et arbustes sensibles aux variations climatiques, comme l’érable du Japon qui n’aime pas le soleil trop fort en été, ou les plantes méditerranéennes qui n’aiment pas le gel l’hiver. Ces contenants permettent une mobilité des végétaux en fonction des saisons. On peut aussi s’en servir comme passage intermédiaire des jeunes plants avant d’être repiqués en pleine terre. Bref elles s’adaptent à toutes nos envies.

Les poteries et jardinières existent de toutes les formes, de toutes les couleurs, en différents volumes, et de toutes les matières. Comment faire le bon choix?

Les volumes

L’espace étant restreint; dans un contenant le végétal n’aura pas la même croissance qu’en pleine terre.

Les pots inférieurs à 2 litres conviendront pour les jeunes plants, jusqu’à 15 litres ils conviendront pour les plantes et arbustes annuels : géranium, fuschia, aromatique…

Les pots de plus grande contenance sont prévus pour les plantations destinées à rester en place pendant longtemps : buis, laurier rose, érable du Japon, oranger…

Les matières

Dans tous les cas, pour éviter le pourrissement des racines, les pots et autres contenants doivent impérativement avoir un trou d’écoulement en partie basse.

Le plastique de faible épaisseur exposera les racines aux aléas climatiques. Etant complètement étanche il convient aux plantes aimant l’humidité.

La terre cuite, poreuse,  permet les échanges et l’évaporation à travers les parois, son poids lui confère une bonne stabilité.

Le bois, plus léger, offre les mêmes avantages mais a une durée de vie plus courte.

Le grès et la pierre reconstituée sont généralement de grande taille et lourd, ils sont donc prévus pour rester en place.
Il est conseillé de prévoir une couche drainante dans le fond du pot avant d’installer le substrat que l’on sélectionnera en fonction des besoins. Cependant, les terreaux gardant moins l’humidité que la terre du jardin, il sera indispensable de surveiller les arrosages et les apports en engrais.