Actualités - ConseilsConseil

Le potager

Le potager

Pour faire rimer potager avec durabilité, et non avec contrainte, il y a quelques règles à respecter.

Pour commencer il faut faire un point sur ce que l’on désire y cultiver, ce qui  permettra par la suite d’en estimer la surface. Commencez par une petite surface que vous pourrez toujours augmenter selon vos besoins. Ne faites pas l’inverse, car au début on a toujours tendance à planter trop pour finir par être dépassé et par conséquent découragé.

Choisissez bien votre emplacement : installez-le près d’un point d’eau pour faciliter l’arrosage, pas trop loin de la maison pour les besoins de la cuisine et si possible dans un endroit protégé des vents du nord.

Pour la distribution des cultures, divisez la surface en quatre parties. Cela permettra de faire une rotation des cultures afin de ne pas épuiser le sol et limiter l’utilisation d’engrais.

On classe les légumes en trois catégories :

Les légumineuses (pois, haricots, fèves…) : elles apportent de l’azote qui est un fertilisant naturel.

Les légumes-racines (carottes, navets, pommes de terre …) : ils épuisent le sol en profondeur, car ce sont des cultures longues, en revanche leur enracinement profond décompacte le sol.

Les légumes-feuilles (salades, épinard, mâche…) : ils ont une croissance rapide et à faible enracinement, ils sont également gourmands en eau et en nourriture.

Pour une bonne gestion des rotations, il est conseillé de faire un plan avec trois parcelles auxquelles on attribue les différentes cultures. Prévoyez une quatrième parcelle qui restera au repos ou semez-y un engrais vert. Vous pouvez ainsi effectuer une rotation en changeant les cultures de parcelle tous les ans.

Pensez à bien respecter les espaces de plantation, et de semis : trop serrer favorisent les maladies, et complique l’entretien, des rangs trop espacés augmentent les surfaces à désherber, et à arroser.

Pour les aromates et les petits fruits prévoyez un espace dédié à cet effet car ils resteront en place pendant plusieurs années.

Vous pouvez également prévoir un coin compostage pour recycler les déchets du jardin et de la cuisine par la même occasion, ce qui allègera vos poubelles, et apportera du compost à votre jardin.

 

Un spécialiste des jardins donnera une conférence gratuite le 21 mai 2016 de 9h à 12h pour répondre à toutes vos questions.